Artiest L'entourage

Songtitle Plus à Gagner Qu'a Perdre

In twee stappen vertaal je een songtekst op Vertaalsongtekst.nl   

Geheel gratis songteksten vertalen doe je op Vertaalsongtekst.nl!

Songtekst

Refrain: Deen Burbigo]
J'ôte mes glasses, guette dans mes yeux
La détermination. Le temps, l'oseille j'en ai peu
Déjà tant de frères dans les cieux
Mais plus à gagner qu'à perdre
On va ramener la guerre foutre le merde dans leur jeu

[Couplet 1: Eff Gee]
J'tente ma chance
Tu me trouves hors beat pauvre type
C'est que sur toi j'ai un temps d'avance
On prends de l'âge en rappant donc je pense à prendre l'argent
Sans attendre la chance, j'remballe tant d'avance
En parlant mal de l'entourage tu risques des grandes tartes dans ta tempe
On déteste quand ça sent pas le sang
On prends tes tasses en passant
Quand on embrasse sans la langue
Et on appelle les keufs en laissant de l’anthrax dans ta chambre
Stop les histoires, on fait nos trucs en scred
Et on a pas de cul en fait c'est notre côté chinois
Ma team lâche des cris sales
Impros et des freestyles
Notre avenir part en fumée dans des feuilles OCB Crystal
J'ai trop fait scandale
J'vais me forger le mentale
Je me jette à l'eau en attendant de faire sauter le champagne
J'vise le Paradis mais mes potes iront en Enfer
Donc j'bédave et j'baise car sans mes gars autant qu'on m'enferme
[Refrain]

[Couplet 2: Nekfeu]
Taffer dans un bureau sur un fauteuil c'est handicapant
On fait notre deuil des lettres mortes, des envies d'absences
Des sales dimanches en bad
De la finance en classe
Des nazis et de l'alliance des quartiers non sans âmes
Des idées toutes faites déguisées en des dictons semblables
à des grandes fables puisqu'on cherche le quasi-transcendal
J'éparpille dans mon rap sale
Des artistes en sandales, j'parle
Des artisans sans maille, j'parle des arrivants sans cash
Saccage la cage, arrache la page en naviguant dans le drame
Car la panique dans mon crâne barre ta batterie en ton-car
On habite dans ce monde noir sur papier canson
J'gratte son reflet cramé chanson palpé tension
Trop d'ambivalence
Tandis que j'avance candide
Quand ils brandissent la lampe
Empilant de grandes citations en mission poto en inaction
Peler le son des gentils Satans
En lisant j'ai compris qu'on est trop distant
Je me sens vivant qu'en me disant qu'une grande vie m'attend
J'agrandis ma bande mais je déteste les traîtres
Apprentis maître mais les complications jette les dettes et j'ai
Pas envie d'apprendre les gestes léger
Piégé, mais je reste anti-balance donc je suis mondialement détesté

[Refrain]

[Couplet 3: Alpha Wann]
Fuck leur monotonie le biz' je monopolise
Je lobotomise les prolos avec un cro-mi et un polo Tommy
Hilfilger, lâche ses mille missile rythmique, des rimes fines quand on free style
Et j'rap comme Ace et le Killa Kam Jfais mon biff ici, quand c'est difficile j'me pète dans ma ville au bled
J'suis qu'un type simple, qui se distingue car sa rime flingue
Mes concerts sont vite plein j'suis à mi-chemin
Entre rêves et cauchemars j'ai pas de plan de secours
Je tente le coup leurs manque de goût n'a fait que m'blesser l'moral
On fera jusqu’à ce qu'on ait tous les plafonds
De Place Monge au Gabon en passant par XXX
Comme un tas de monde depuis la seconde
On parlait de bâton d'habiter un large conté avec des tasses blondes
Et j'arrive présidentielle finis les plans de merde
On se lance dans une nouvelle vie comme les militaires à 30 berges

Vertaling

Refrain: Deen Burbigo]
J'ôte mes glasses, guette dans mes yeux
La détermination. Le temps, l'oseille j'en ai peu
Déjà tant de frères dans les cieux
Mais plus à gagner qu'à perdre
On va ramener la guerre foutre le merde dans leur jeu

[Couplet 1: Eff Gee]
J'tente ma chance
Tu me trouves hors beat pauvre type
C'est que sur toi j'ai un temps d'avance
On prends de l'âge en rappant donc je pense à prendre l'argent
Sans attendre la chance, j'remballe tant d'avance
En parlant mal de l'entourage tu risques des grandes tartes dans ta tempe
On déteste quand ça sent pas le sang
On prends tes tasses en passant
Quand on embrasse sans la langue
Et on appelle les keufs en laissant de l’anthrax dans ta chambre
Stop les histoires, on fait nos trucs en scred
Et on a pas de cul en fait c'est notre côté chinois
Ma team lâche des cris sales
Impros et des freestyles
Notre avenir part en fumée dans des feuilles OCB Crystal
J'ai trop fait scandale
J'vais me forger le mentale
Je me jette à l'eau en attendant de faire sauter le champagne
J'vise le Paradis mais mes potes iront en Enfer
Donc j'bédave et j'baise car sans mes gars autant qu'on m'enferme
[Refrain]

[Couplet 2: Nekfeu]
Taffer dans un bureau sur un fauteuil c'est handicapant
On fait notre deuil des lettres mortes, des envies d'absences
Des sales dimanches en bad
De la finance en classe
Des nazis et de l'alliance des quartiers non sans âmes
Des idées toutes faites déguisées en des dictons semblables
à des grandes fables puisqu'on cherche le quasi-transcendal
J'éparpille dans mon rap sale
Des artistes en sandales, j'parle
Des artisans sans maille, j'parle des arrivants sans cash
Saccage la cage, arrache la page en naviguant dans le drame
Car la panique dans mon crâne barre ta batterie en ton-car
On habite dans ce monde noir sur papier canson
J'gratte son reflet cramé chanson palpé tension
Trop d'ambivalence
Tandis que j'avance candide
Quand ils brandissent la lampe
Empilant de grandes citations en mission poto en inaction
Peler le son des gentils Satans
En lisant j'ai compris qu'on est trop distant
Je me sens vivant qu'en me disant qu'une grande vie m'attend
J'agrandis ma bande mais je déteste les traîtres
Apprentis maître mais les complications jette les dettes et j'ai
Pas envie d'apprendre les gestes léger
Piégé, mais je reste anti-balance donc je suis mondialement détesté

[Refrain]

[Couplet 3: Alpha Wann]
Fuck leur monotonie le biz' je monopolise
Je lobotomise les prolos avec un cro-mi et un polo Tommy
Hilfilger, lâche ses mille missile rythmique, des rimes fines quand on free style
Et j'rap comme Ace et le Killa Kam Jfais mon biff ici, quand c'est difficile j'me pète dans ma ville au bled
J'suis qu'un type simple, qui se distingue car sa rime flingue
Mes concerts sont vite plein j'suis à mi-chemin
Entre rêves et cauchemars j'ai pas de plan de secours
Je tente le coup leurs manque de goût n'a fait que m'blesser l'moral
On fera jusqu’à ce qu'on ait tous les plafonds
De Place Monge au Gabon en passant par XXX
Comme un tas de monde depuis la seconde
On parlait de bâton d'habiter un large conté avec des tasses blondes
Et j'arrive présidentielle finis les plans de merde
On se lance dans une nouvelle vie comme les militaires à 30 berges

Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/bosmanict/domains/vertaalsongtekst.nl/library/Zend/Db/Table/Abstract.php on line 1236